La vape est-elle autant à la mode ou assiste-t-on à une diminution du nombre de nouveaux vapoteurs ?

Publié par Julien le

Tendance

À son apparition sur le marché, l’e-cigarette était décriée par de nombreux acteurs. Elle a néanmoins su progressivement faire des adeptes. Aujourd’hui, on se demande si elle est toujours à la mode. Cet article vous édifie sur la question.

Une augmentation constante du nombre de vapoteurs

D’après une estimation, la France compte plus de trois (03) millions de personnes qui sont passées réellement à la cigarette électronique. En effet, selon de nombreuses statistiques, la France comptait une population de 23% sont vapoteurs en 2014. En 2016, le nombre de vapoteurs a fait un boom. Ces derniers représentaient désormais 41% de la population Française. L’accroissement du taux de vapoteurs est le signe de ce que l’e-cig est devenue un produit tendance.

Une consultation des chiffres mentionnés dans le Baromètre 2019 de Santé Publique France (SPF) permet de confirmer cette tendance. Selon ce Baromètre annuel, 500 000 français se seraient ajoutés aux vapoteurs de France entre 2016 et 2017. Comparativement aux années antérieures qui présentent un taux moindre d’adoption de la vape, le taux annuel de l’augmentation a été évalué à 12% en 2018. D’autres études prédisent l’augmentation de ces chiffres à l’horizon 2023. Cette tendance haussière du nombre de vapoteurs s’appréhende également à travers d’autres indices.

Une prolifération des points de vente et une augmentation des chiffres d’affaires

Des études menées dans de nombreux pays ont pu révéler que les chiffres d’affaires du secteur de la vape sont en augmentation constante. Entre 2010 et 2015, en France par exemple, les résultats de l’étude Xerfi font état d’une explosion des ventes. Même à une époque où la vape a été soumise à des restrictions, Xerfi a pu déceler des circuits d’approvisionnement directs auprès des fabricants. L’existence de ces circuits atteste de ce que de nombreux vapoteurs sont en quête du produit malgré les interdictions.

Le marché se porte bien et réalise un chiffre d’affaires d’environ 2 milliards en France, selon certaines associations de professionnels de la vape. Comparativement aux années 2016 et 2017, ce chiffre d’affaires est en nette augmentation. Par ailleurs, Xerfi a révélé que les points de vente augmentent. D’ici 2023, le marché atteindra des chiffres plus grands, toujours selon l’étude Xerfi. Si ces chiffres n’apportent pas totalement la certitude sur l’adhésion de nouvelles personnes à la vape, ils justifient néanmoins la croissance du marché. Or, un produit qui croît sur le marché de la consommation est un produit à la mode.

L’usage thérapeutique de l’e-cig, gage de son adoption

L’emploi thérapeutique de la cigarette électronique constitue un facteur non négligeable de l’adhésion de nouveaux fumeurs. Refusée à ses débuts comme un moyen de sevrage tabagique, elle est aujourd’hui utilisée comme tel. Or, il existe de nombreux fumeurs en France et un peu partout dans le monde. En tant qu’un moyen plus doux et agréable d’arrêter de fumer attesté par des anciens fumeurs, l’e-cig n’est pas près de la perte de popularité. En bref, la cigarette électronique est toujours un produit à la mode. Le nombre de vapoteurs ne cesse d’augmenter et les chiffres d’affaires ne cessent de croître. De plus, de nombreuses études prédisent une plus grande croissance à l’avenir.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *