Mon e-liquide est-il sensible aux UV ? Est-ce dangereux s’il a été exposé au soleil ?

Publié par Julien le

UV

Utiliser la cigarette électronique revient à s’équiper, notamment à acheter son liquide électronique. Cependant, les conditions de conservation du liquide restent inconnues de nombreux vapeurs. Découvrez dans cet article les effets du soleil sur l’e-liquide.

Une sensibilité des e-liquides aux Ultraviolets

Une analogie pourrait être faite entre une personne qui se rend à plage et votre liquide électronique. En effet, le soleil produit des rayons ultraviolets. En été, à la plage, vous avez souvent le réflexe de passer une crème solaire sur le corps. Cela vous permet de vous bronzer, certes, mais de ne pas vous bruler la peau. Parallèlement, l’e-liquide est sensible aux ultraviolets. Exposé aux UV, le liquide perd les effets de ses arômes et de la nicotine qu’il contient.

Une dégradation sous l’effet de la température

Sur le flacon d’e-liquide il est souvent mentionné des indications de durée à savoir : la DLC ou la DDM. La DLC constitue la date limite de consommation, alors que la DDM correspond à la date de durabilité minimale. La première, à savoir DLC, est une indication pour un flacon non encore ouvert. Quant à la DDM, elle est fixée pour un flacon d’e-liquide que vous avez déjà ouvert. Suivant les conditions, une fois ces dates passées, votre liquide devient périmé. Le soleil possède quant à lui un effet accélérateur de la péremption de votre liquide. Exposé à une forte chaleur et donc à une température élevée, l’e-liquide a tendance à vieillir assez rapidement. Par conséquent, il se dégrade assez rapidement avant la date limite inscrite sur le flacon.

Puis-je consommer l’e-liquide exposé aux UV ?

Comme vous l’avez lu dans cet article, les UV détruisent les arômes et inhibent les capacités de la nicotine. Ainsi, votre liquide électronique devient inefficace. Dès lors, il serait inutile de vouloir consommer un liquide pareil. Il est plutôt essentiel de savoir comment conserver votre e-liquide pour éviter tout désagrément. Sur la question, il est conseillé de mettre vos produits dans une boîte opaque et dans un réfrigérateur. Cette technique a l’avantage de protéger votre liquide aussi bien de la lumière que de la température élevée. En hiver, il vous faudra placer votre liquide électronique dans un lieu chaud à une température avoisinant 20°C. En gros, les e-liquides sont sensibles aux UV. Exposés au soleil, ils se dégradent assez vite et deviennent alors inefficaces. Il est préférable de les conserver à l’abri de la lumière et des fortes températures.

Catégories : E-liquide

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *