Y a-t-il vraiment un risque à vapoter ou est-ce une idée diffusée par les détracteurs de la ecig?

Publié par Julien le

Vapoteur cool

Les e-cigs sont des dispositifs qui chauffent un liquide spécial pour le transformer en vapeur qu’on peut inhaler. C’est une  alternative efficace au tabac. Elles sont devenues très populaires avec le temps. Mais l’e-cig ne fait pas toujours bonne presse. Elle est souvent accusée de présenter des dangers pour la santé. Alors, peut-on vaper sans risque ? Dans cet article, nous essaierons de démêler le vrai du faux.

Les avis d’expert sur les e-cig

Parlant des dangers des e-cigs, on peut commencer par donner une réponse claire. Il n’y a aucun risque à vapoter des e-cigs, en tout cas pas de risque connu jusqu’en 2021. Nous avons aussi la certitude (grâce à des données fournies par des Agences nationales de Santé de plusieurs pays européens) que les cigarettes électroniques sont moins dangereuses que le tabac, au moins à 95%. De nombreuses études ont permis de savoir que les e-cigs ne produisent pas de monoxyde de carbone. Ce composé hautement toxique est issu de la combustion des cigarettes classiques. De plus, les recherches ont montré que la cigarette électronique ne contient pas les plus de 4000 substances nocives et cancérigènes présentent dans le tabac.

Il n’y a par ailleurs aucun doute sur l’efficacité de la cigarette électronique dans le processus de sevrage tabagique. Récemment, en fin d’année 2020, une étude menée par 6 chercheurs du Department of Social and Preventive Medicine de la Medical University de Vienne a permis de savoir que la e-cig est efficace au moins 1,69 fois que les autres substituts nicotiniques.

La vape, une cible importante de fausses informations

Le succès de la vape ne fait pas que des heureux. Au fil du temps, de nombreux détracteurs ont vu le jour, prêts à tout pour nuire à l’image des cigarettes électroniques. Ces détracteurs pour la plupart faisant partie de la concurrence, se basent sur des données sans fondement pour mettre en avant une supposée dangerosité du produit. Il faut croire que les dizaines d’études et de recherches dont les conclusions sont presque toutes favorables à la vape ne sont pas suffisantes.

Comment limiter les quelques risques liés au vapotage ?

Vapoter peut présenter quelques risques mais seulement en cas de mauvais usage de l’outil. Ainsi, vous pourriez ressentir une irritation de la trachée si vous vapez continuellement sans observer des temps de pause. Mais le vrai risque concerne le liquide électronique essentiel à la vape. Vapoter un e-liquide de provenance douteuse pourrait engendrer des risques sur la santé. C’est pourquoi vous devez toujours faire attention à la provenance de vos e-liquides et vous assurer qu’ils ne contiennent pas des composants nocifs pour la santé.

Le risque de vous retrouver avec des e-liquides dangereux est cependant de zéro si vous vous approvisionnez en e-liquides produits en France ou dans un pays de l’Union Européenne. La législation autour de la fabrication de ce produit est en effet plus stricte dans ces pays. Evitez également tout contact cutané avec le liquide en raison des risques de brulure ou de démangeaisons, notamment s’il contient de la nicotine. À ce jour, il n’y a aucun risque connu qui soit lié au vapotage. Les résultats de nombreuses études scientifiques tendent d’ailleurs à mettre en avant l’efficacité de la cigarette électronique dans le sevrage tabagique. Il convient donc de conclure que la e-cig subit un lynchage médiatique de la part de quelques concurrents craignant pour la survie de leurs affaires.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *